Les questions sur la PrEP

La Prep, c'est quoi ?

La PrEP est un médicament très éfficace qui: 

  • Empêche l'acquisition du VIH
  • Ne présente pas de risque pour la santé
  • Est diponible sous ordonnance au Québec

 PrEP est le diminutif de Prophylaxie préexposition qui signifie « prendre un traitement pour prévenir une exposition ». Il s’agit donc d’un moyen de prévention qu’on utilise avant une activité sexuelle, en comparaison avec le condom qu’on utilise pendant. 

Prise telle que prescrite, la PrEP bloque la réplication du VIH et empêche l’infection. Elle a peu ou pas d’effets indésirables. La PrEP ne protège pas d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), comme la syphilis ou la chlamydia. La PrEP n’est pas un moyen contraceptif. 

Comment prendre la prep?

 

Pour prendre la PrEP, il faut d’abord s’adresser à un professionnel de la santé pour obtenir une évaluation et une prescription.

Il y a deux façons de prendre la PrEP :

  • En continu : un comprimé par jour, tous les jours
  • À la demande (en fonction de l’activité sexuelle) : avant et après une relation sexuelle, autant de fois que nécessaire

Les deux méthodes sont efficaces, à vous de choisir laquelle vous correspond le mieux. 

Note : la prise de PrEP en fonction de l’activité sexuelle est recommandée seulement pour les hommes cisgenres qui ont des relations anales sans condom.

qui peut prendre la prep ?

La PrEP peut être prise par des personnes de toute orientation sexuelle et identité de genre. Pour pouvoir prendre la PrEP, il faut s’assurer de ne pas avoir le VIH : il est donc très important de passer un test de dépistage pour connaître son statut sérologique avant de commencer la prise du médicament. Après cela, un suivi régulier avec un professionnel de la santé est nécessaire.

Pour certaines personnes, prendre la PrEP permet également de diminuer son anxiété liée au VIH et de vivre sa sexualité de manière plus épanouie.

Les raisons de prendre la PrEP peuvent varier d’une personne à l’autre. Voici quelques situations dans lesquelles la PrEP peut être une bonne option : 

  • Vous n’utilisez pas toujours le condom lors de relations sexuelles avec des partenaires dont vous ne connaissez pas le statut sérologique 
  • Vous avez un partenaire vivant avec le VIH qui ne prend pas son traitement ou dont la charge virale est détectable
  • Vous avez déjà eu recours au traitement d’urgence, la prophylaxie post-exposition (PPE)
  • Vous avez contracté à plusieurs reprises des ITSS, par exemple la gonorrhée ou la syphilis…

Il y a d’autres cas où la PrEP peut être recommandée. Vous pouvez répondre au quizz « La PrEP est-elle pour moi ? » qui vous permettra d’évaluer si la PrEP est une bonne option pour vous.  Par la suite, n’hésitez pas à en parler à un professionnel de santé ou à un intervenant communautaire !

Comment avoir accès à la PrEP au Québec ?

Au Québec, tous les médecins et les infirmières praticiennes spécialisées de première ligne peuvent prescrire la PrEP. Vous pouvez donc en parler à votre professionnel de santé. Si vous en avez pas ou si vous le préférez, vous pouvez aussi vous adresser à des cliniques de santé sexuelle ou à un SIDEP+ si vous vous trouvez dans les régions de Montréal et Montérégie.

Les professionnels de la santé qui offrent le dépistage du VIH et des autres ITSS peuvent aussi vous aiguiller pour obtenir la PrEP. Une fois la prescription en main, vous pourrez obtenir le médicament dans une pharmacie.

Si vous ne savez pas à qui vous adresser, voici une liste d’organismes ou de cliniques que vous pouvez contacter pour avoir plus d’informations : 

 RÉZO

Portail VIH/sida du Québec

ACCM

Miels-Québec

BRAS Outaouais

ASTT(e)Q

SIDEP + Montréal

SIDEP + Montérégie

Combien coûte la PrEP?

La PrEP est couverte par les régimes publics d’assurance médicaments, ainsi que les régimes d’assurance collective. Si vous bénéficiez du régime public d’assurance médicaments (RAMQ), d’une assurance collective (avec votre emploi) ou d’une assurance privée, la PrEP est couverte, mais vous devez payer une partie du coût des médicaments. 

Dans certaines situations, la PrEP peut être gratuite à 100 %. Pour en savoir plus, cliquez sur “Plus d’information” ci-dessous.

Note: les informations et montants présentés dans le tableau suivant sont à titre indicatif et susceptibles de changements.

COMMENT en parler à un professionnel de la santé ?

Parler de PrEP avec un professionnel de santé, c’est aussi parler de ses pratiques sexuelles et de moyens de prévention. Même si cela peut vous mettre mal à l’aise, il est très important pour le professionnel de la santé de le savoir pour pouvoir vous prescrire la PrEP. C’est une opportunité de discuter sur vos besoins en matière de prévention. En plus, tout ce qui se passe dans le rendez-vous reste confidentiel.

Préparer une liste des questions que vous aimeriez poser au médecin peut vous aider à vous sentir plus à l’aise lors du rendez-vous.  Certains professionnels de santé ne sont pas familiers avec la prescription de la PrEP. Si nécessaire, le “Passeport PrEP” est un outil visant à faciliter la discussion avec votre professionnel de santé. 

Si vous n’êtes pas à l’aise avec la personne, vous pouvez toujours vous adresser à un autre professionnel de santé.

À quoi m’attendre une fois sous la PrEP ?

Un rendez-vous de suivi est nécessaire un mois après avoir commencé la PrEP et aux 3 mois par la suite pour :

  • Faire le point sur votre expérience avec la PrEP
  • Faire un dépistage des ITSS et parfois un bilan sanguin
  • Renouveler la prescription

Prendre ou arrêter de prendre la PrEP est votre décision. Si vous avez besoin de soutien ou de conseils, n’hésitez pas à en parler à un intervenant, à un professionnel de santé ou à des personnes de votre entourage qui prennent la PrEP. 

Certaines personnes peuvent connaître des effets indésirables : diarrhées, nausées, maux de tête, fatigue. Pour la plupart, ces effets secondaires disparaissent d’eux-mêmes en quelques jours ou semaines. Il existe d’autres effets indésirables plus rares, notamment liés à la santé des os et des reins. Ces derniers sont complètement réversibles si vous arrêtez de prendre les médicaments.

quizz: LA PREP, EST-ELLE POUR MOI?

Pourquoi faire ce quizz?

Ce quizz 100% confidentiel, se base sur les recommandations québécoises pour vous aider à comprendre si la PrEP pourrait être une bonne alliée dans l’ensemble de votre stratégie de prévention.

powered by Typeform

Le passeport prep, c'est quoi ?

Il s’agit d’un document imprimable qui permet au professionnel de santé de savoir où se diriger pour en apprendre plus sur la PrEP. 

En cliquant sur l’image vous aurez accès au Passeport PrEP et a une version papier du test ‘’Est-ce que la PrEP est pour moi ?’’, que vous pouvez remplir avant de votre rendez-vous médical. Ensemble, ces deux éléments vous aideront à préparer votre visite au médecin.